À mi-chemin entre paravent et cloison, fermeture de pièce tout en restant ouvert, le moucharabieh quitte les fenêtres pour s’incruster avec classe à l’intérieur des maisons, bureaux, shops et restaurant. Ce pur produit de la tradition architecturale arabe à qui l’on prête souvent l’objectif peu flatteur de pouvoir voir sans être vu trouvait en réalité son origine du côté fonctionnel de pouvoir donner de la lumière sans grandes ouvertures et de créer une aération naturelle. Mieux encore il avait et a toujours un rôle ornemental par lui-même et apporte de sublimes ombres découpées ! Accroché donc aux ouvertures, il se décroche aujourd’hui pour rejoindre les escaliers et se transformer en claustras stylés. De plus en plus revisité et utilisé dans les habitations du Maghreb et Orientales, le moucharabieh séduit aussi les architectes et décorateurs occidentaux qui l’utilisent avec leurs propres codes en faisant abstraction de la tradition arabe sur toutes sortes de supports.

 

 

utilisé dans les habitations du Maghreb et Orientales, le moucharabieh séduit aussi les architectes et décorateurs occidentaux  

Originellement, de petits morceaux de bois étaient tournés (sculptés) et emboités les uns dans les autres pour constituer un maillage fin et symétrique très raffiné. Avec les techniques modernes, les moucharabiehs sont bien souvent d’un seul tenant dans des matériaux bien différents mais n’ont rien perdu de leur élégance.

Au contraire, les motifs de plus en plus variés, les couleurs qu’on leur prête et surtout les emplacements parfois inattendus où ils sont posés apportent un style unique à chaque utilisation du moucharabieh. Pare feu, pergolas, séparations d’espaces, garde-corps d’escalier, décor ornemental intérieur et extérieur ou bien même tout simplement en volets, les moucharabiehs fleurissent un peu partout et toujours avec succès aussi n’hésitez à en user dans votre déco !

Pourtant, ne peut pas se prétendre moucharabieh n’importe quel élément de déco qui le veut ! Pour se prévaloir de cette appellation il faut au minimum répondre soit à un motif plus ou moins traditionnel arabe, soit au moins avoir l’une de ses utilités à savoir protéger de la lumière, créer une aération naturelle ou permettre de créer une séparation permettant de voir sans être vue comme une jalousie ! Out les dentelles et autre résilles hors sujet, être un moucharabieh ça se mérite !



Agence d’architecture d’intérieur, aménagement d’espace, décoration, design d’intérieur, conception de projets résidentiels, work spaces, stands et décors événementiels à Casablanca et au Maroc.

Informations

  Technopark, bureau 376 Bis,
Casablanca, Maroc

 +212 6 66 96 70 86

  hello@archigram.ma

Casablanca

          

 

© 2017 Archigram® | Cabinet d'architecture d'intérieur à Casablanca, Maroc | Développé par Web Agile